Résidence étudiante, un marché porteur : quelques chiffres

Accueil
Actus
Résidence étudiante, un marché porteur : quelques chiffres

Si la résidence étudiante n’est un secteur d’investissement qui vous parle,  peut-être qu’avec ces chiffres vous en serez plus convaincus …
Premièrement d’un point de vue démographique le nombre d’étudiants devrait continuer de croître de manière importante ces prochaines années + 10% d’ici à 2020.

chiffre-int

Or, la France accuse déjà un déficit sévère en structures d’accueil pour les étudiants. À la rentrée universitaire précédente (septembre 2012), la demande de logement étudiant était 5 fois supérieure à l’offre. Le monde étudiant a subi de nombreuses métamorphoses, depuis 10 ans. La demande en ce qui concerne les logements étudiants est de plus en plus grande comme en témoignent ces quelques chiffres :

  • 60% des étudiants quittent désormais le domicile familial pour leurs études.
  • 30% des étudiants ont des difficultés à se loger et les organismes publics comme le CROUS sont complètement dépassés.
  • 10% des étudiants arrêtent leurs études pour des problématiques liées au logement, trop chères, trop loin des écoles.
  • 2,2 millions d’étudiants pour seulement 150000 chambres en cité universitaire.

Le  marché est donc particulièrement favorable pour ceux qui placent leurs liquidités dans les résidences étudiantes. Attention : tous les programmes ne se valent pas, il vous faudra bien choisir le gestionnaire et l’emplacement.
Ainsi, investir dans une résidence étudiante se révèle très sécurisant pour le propriétaire, (avec une vraie profondeur de marché à la revente),  bien plus que dans la location d’un bien d’habitation classique.

De plus, nous constatons que le risque de vacance locative est largement nul grâce au fait que les loyers soient versés par un gestionnaire.
En effet, le contrat de location n’est pas établi entre l’investisseur et l’occupant (l’étudiant) de la chambre ou de l’appartement, mais entre l’investisseur et le gestionnaire.

 

Il n'y a pas de commentaire, mais vous pouvez être le premier



Laisser un commentaire



Contactez-nous

   Obtenir plus d'informations
Investir dans une résidence
Vendre dans une résidence
Archives

Recherche