Investir en résidence étudiante ou en loi Pinel pour les petits budgets?

Accueil
Actus
Investir en résidence étudiante ou en loi Pinel pour les petits budgets?

Investir en résidence étudiante ou en loi Pinel pour les petits budgets ?

Avec 2,5 millions d’étudiants chaque année, et moins de 200 000 logements au sein du CROUS ou bien de résidences étudiantes, on peut dire que le marché du logement étudiants en France est plutôt porteur…

Reste le logement chez les parents (pas toujours compatible avec un lieu d’étude supérieure en dehors de la zone géographique initiale, la co-location, le studio chez un particulier, ou encore la résidence étudiante offrant un certain nombre de services « communs » (cafétéria, billard, baby-foot…etc) et les avantages d’un meublé en fournissant les meubles et ustensiles indispensables au quotidien.

Pour l’investisseur, ce type de logement présente plusieurs avantages:

  1. Placée en général à proximité d’un campus universitaire, ou d’écoles supérieures, la résidence étudiante sera également bien desservie par les transports en commun, critères déterminants dans le choix d’un lieu de résidance étudiante.
  2. le statut fiscal LMNP classique (Loueur meublé non professionnel), Censi-Bouvard ou bien Duflot (minoritaire dans les programmes de Résidences étudiants), offrira à l’investisseur une réduction d’impots, et la sécurité d’un bail commercial signé avec le gestionnaire de la résidence.
  3. le budget relativement « modeste » que représente ce type d’investissement (entre 50 et 130 000€ selon les régions)

De plus, l’investisseur pourra s’appuyer, le cas échéant, sur un emprunt bancaire dont les taux sont toujours exceptionnellement bas. Il diminuera ainsi son effort d’épargne et pourra s’attendre à une rentabilité estimée entre 3,5% et 4,5% par an.

Quand au dispositif PINEL, dont c’est la dernière année, il sera sans doute remplacé par une nouvelle loi « COSSE » ??? Si l’on en juge par les avantages qu’offrait la loi PINEL par rapport au dispositif précédent (DUFLOT), et le contexte pré électoral propice aux surenchères diverses et variées, il n’est pas interdit d’espérer que le prochain dispositif chargé de booster la construction de logements neufs (y compris pour les étudiants), ne comportera pas de bonnes surprises pour le futur investisseur, même modeste…

Il n'y a pas de commentaire, mais vous pouvez être le premier



Laisser un commentaire



Contactez-nous

   Obtenir plus d'informations
Investir dans une résidence
Vendre dans une résidence
Archives

Recherche