Investir dans l’immobilier autrement

Accueil
Actus
Investir dans l’immobilier autrement

Investir dans l'immobilier

Le marché immobilier résidentiel en France suscite aujourd’hui des inquiétudes. Les prix s’effritent, les volumes de transaction sont bien en-delà de ceux constatés avant la crise… Sauf exception, un investissement immobilier en direct n’est sans doute pas des plus opportuns, d’autant que le risque locatif menace toujours sa rentabilité. Nous nous proposons ici d’explorer d’autres pistes, aussi variées qu’intéressantes.

Diverses résidences de services attrayantes

Une première alternative concerne les résidences de services. On en dénombre quatre principales : étudiantes, séniors, de tourisme et d’affaires. On peut les considérer comme des marchés de niche et ils ont en commun de faire bénéficier les investisseurs du statut de loueur meublé qui est très intéressant fiscalement. En outre, le bail est signé avec le gestionnaire de la résidence et il est de nature commerciale ce qui lui donne une plus grande sécurité.

Notre préférence va pour les deux premières, au profil moins volatile et dont la demande sous-jacente apparaît plus solide. Chaque année, on entend parler d’étudiants ayant le plus grand mal pour trouver un logement. Quant aux résidences séniors, elles bénéficient de tendances démographiques positives sur le long-terme.

L’intérêt de la ‘’pierre papier’’

Une autre alternative concerne l’investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Cela permet d’investir dans un parc immobilier diversifié et de déléguer totalement la gestion.

Notre préférence va aux SCPI professionnelles plutôt qu’aux SCPI résidentielles, le marché des bureaux et des murs de commerce s’étant valorisé de manière beaucoup plus modérée au cours des 15 dernières années. Les rendements attendus dépassent en moyenne 5% avant fiscalité.

Véhicules d’investissement peu comparables, les OPCI (Organismes de Placement Collectif en Immobilier). Ils permettent d’investir à hauteur de 60% maximum en biens immobiliers, le reste étant placé en valeurs mobilières et en produits de trésorerie.

Il y a donc de multiples façons d’investir dans l’immobilier, de la moins risquée, les fonds en euros immobiliers, à la plus risquée sans doute, les actions de sociétés foncières cotées en bourse. Ce large choix notamment les résidences de services et la ‘‘pierre papier’’ recèle des opportunités attrayantes.

Il n'y a pas de commentaire, mais vous pouvez être le premier



Laisser un commentaire



Contactez-nous

   Obtenir plus d'informations
Investir dans une résidence
Vendre dans une résidence
Archives

Recherche