Derniers articles

Accueil
FAQ

Un investissement en résidence étudiante est avant tout un investissement immobilier, qui dit placement immobilier dit théoriquement placement sécurisé. Lors d’un investissement en résidence étudiante, vous vous créez du patrimoine et percevez des compléments de revenus. De plus, en LMNP, vous pouvez vendre votre bien immobilier. Dès lors qu’il est bien situé, votre appartement en résidence étudiante ne devrait pas manquer de prendre de la valeur au fil des années.

La rentabilité locative nette d’une résidence étudiante varie selon les programmes et la zone géographique, entre 3 et 4 %, ce qui est significativement  intéressant dans la conjoncture économique actuelle. Pour tout épargnant qui désire investir dans l’immobilier, la rentabilité locative est très avantageuse par rapport au ticket d’entrée raisonnable.

La loi Censi-Bouvard est une loi qui permet lors d’un investissement locatif en meublé (LMNP) avec une réduction d’impôt de 18 % du montant du bien immobilier dans la limite de 300.000 € HT étalée équitablement sur une période de 9 ans.
Ce dispositif a été mis en place pour inciter les épargnants privés à investir dans les résidences de services notamment les résidences étudiantes et les établissements de soins et de retraite.

Les revenus BIC (bénéfices industriels et commerciaux) émanent théoriquement d’une activité commerciale ou industrielle. Dans le cas d’un investissement en résidence étudiante, les revenus perçus sont assimilés à des revenus BIC. Le revenu BIC est imposé à la TMI (tranche marginale d’imposition) du propriétaire, au même titre que les revenus principaux mais s’inscrit sur une feuille d’impôt différente (imprimé 2031).

11 07 2013

Définition LMNP

Le régime LMNP (loueur meublé non professionnel) est un statut fiscal destiné aux propriétaires de bien locatif meublé dont les recettes locatives sont égales ou inférieures à 23.000 € par an. Ce régime est différent de celui de la location nue qui est soumis au régime des revenus fonciers. Le statut LMNP permet à l’investisseur d’amortir le bien à hauteur de 80 % sur une période de 20 ans et de percevoir des revenus fonciers défiscalisés.

Un bail commercial est un contrat qui lie le gestionnaire de la résidence étudiante au propriétaire. Les termes du contrat sont spécifiques et détaillent les responsabilités des deux parties. Dans le cadre d’un investissement en résidence étudiante, le bail commercial offre de nombreux atouts et protège l’investisseur. En effet, ce bail commercial est conclu sur une période de 9 ans et garantit pendant toutes ces années le versement des loyers. D’où l’importance de bien sélectionner la société de gestion.

Outre les avantages en matière de protection de l’investisseur à travers la durée du bail commercial et l’assurance de percevoir les loyers qui sont réglés par la société de gestion, l’investisseur remarquera aussi que la majorité des charges sont supportées par la société de gestion et sont gérées par cette dernière. De plus, le loyer est plafonné à un montant défini par la loi qui est réévalué tous les ans en rapport avec le rendement locatif.

L’investissement en résidence étudiante, tout comme un investissement dans l’immobilier classique est un placement de moyen à long terme. De plus, le contexte social et économique avec notamment le manque cruel de logements étudiants partout en France permet de se projeter sur plusieurs années et de s’assurer une rente à long terme. Par ailleurs, le régime LMNP (Censi-Bouvard ou classique) assure de conserver des avantages fiscaux sur plusieurs années.

Avant d’investir, tout investisseur se posera la question de savoir si le produit sur lequel il mise est un produit liquide, qui peut se revendre. Quand l’investisseur en résidence étudiante se décide à vendre son bien immobilier, plusieurs possibilités s’offrent à lui. En effet, il peut se diriger vers le marché de gré à gré (de particulier à particulier) ou passer par un intermédiaire tel qu’une agence immobilière ou un CGPI (conseiller en gestion de patrimoine indépendant). Il subsiste une autre possibilité par l’intermédiaire de société de gestion dont certaines proposent au propriétaire de racheter leur bien ou de l’accompagner dans le processus de revente.

Dans tous les cas, les opportunités de rachat sont bien réelles grâce à l’émergence du marché secondaire.  

Les démarches de déclaration en LMNP Censi-Bouvard se sont simplifiées au fil des années. Aux oubliettes le formulaire complémentaire de déclaration des revenus, place au formulaire classique. Ainsi, il vous suffira d’indiquer sur la déclaration fiscale 2042 dans la catégorie «salaires et traitements» l’engagement de location de votre bien immobilier. Auparavant, la démarche était beaucoup plus fastidieuse.


Contactez-nous

   Obtenir plus d'informations
Investir dans une résidence
Vendre dans une résidence
Archives

Recherche