Derniers articles

Accueil
Actus
Page 4

Pour combler le manque de logement pour les étudiants, les solutions de logement alternatif se multiplient, avec plus ou moins de crédiilité. Après les containers à la mode dans les villes maritimes, les cabanes au fond du jardin font leur apparition. Ce logement réalisé en bois à une surface de 18 mètres carrés et vient directement se poser dans le jardin du propriétaire. 

Il est toujours aussi difficile en France pour les étudiants de trouver un logement et cela dure depuis plus de 30 ans maintenant.

La rentrée universitaire de septembre 2013 n’a pas dérogé à la règle et la galère des étudiants s’est encore une fois confirmée. Ce n’est pas moins d’un million d’étudiants qui se sont trouvés en difficulté pour trouver un logement digne de ce nom (pénurie en cité universitaire, prix exorbitant, résidences privées remplies…).

Encore au stade expérimental cette mesure devrait permettre d’ouvrir le logement étudiant aux plus démunis d’entre eux.

Depuis septembre 2013, l’Etat expérimente la mise en place d’une caution locative étudiante. En effet près de 2 000 étudiants vont être aidés afin de faciliter la recherche d’appartements (la garantie peut également être avancée par l’Etat si besoin). 

Aujourd’hui, il y a de nombreuses villes disposant d’un fort vivier d’étudiants dans notre pays. En effet, avec pas moins de 80 universités en France, on imagine bien les opportunités d’investissements qui se présentent pour les épargnants désireux de placer leur épargne dans un logement étudiant. Mais quelle ville privilégier ?

Dans la catégorie résidence de services, je demande la résidence étudiante. De plus en plus de projets voient le jour et pour cause cet investissement recèle de nombreux avantages. Souvent dans l’ombre de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante) la résidence étudiante n’en reste pas moins avantageuse.

Les résidences étudiantes sont un investissement très attractif sur le marché comme en témoigne la hausse de la demande pour ce type de placement. En effet, il existe actuellement près de 350 000 logements étudiants en France et les pouvoirs publics envisageraient même de porter cette offre à 680 000 d’ici 2020. Bien qu’il subsiste une bonne rentabilité et des avantages fiscaux certains, il est néanmoins nécessaire de prendre certaines précautions avant de se lancer dans une démarche d’investissement.

 OBTENEZ DE L’AIDE POUR CHOISIR LE MEILLEUR PLACEMENT !

L’investissement en résidence étudiante est aujourd’hui un très bon moyen pour investir afin de se créer du patrimoine dans le temps ou une rente sécurisée. L’investissement en résidence étudiante entre dans le cadre du LMNP et par conséquent, un des points clés lors d’un investissement de ce type est le choix du gestionnaire. Voici une revue des principaux gestionnaires du marché de la résidence étudiante. Cette liste non exhaustive permettra à de potentiels investisseurs de se faire une idée des principaux acteurs du marché afin de s’assurer une rentabilité sécurisée dans le temps.

La pénurie de logements pour les étudiants, voilà une actualité que nous ressassent les médias à chaque rentrée scolaire. Et pour cause ! La France fait office de mauvais élève dans le monde quant au logement de ses étudiants. Si le CROUS a reçu l’an passé plus d’un million de demandes pour des logements. Seules 165 000 demandes ont pu être validées. Les étudiants à Paris sont les plus mal lotis, un parc de 4 000 chambres étudiantes pour près de 350 000 étudiants boursiers (et 2,4 millions d’étudiants au total).

 

Il est des villes où il fait bon investir. De par leur taille, leur emplacement, leur rayonnement, leurs infrastructures. Et Lyon est de celle-ci : 3ème ville de France en population, elle est également un important vivier d’étudiants. Ainsi, investir en résidence étudiante à Lyon parait plein de bon sens. Encore faut-il trouver les programmes adaptés, qui réunissent toutes les qualités : gestionnaire, emplacement, prix… Petit tour de revue du marché lyonnais.

Payer un loyer, lorsqu’on est étudiant, n’est pas une mince affaire surtout lorsque l’on possède des revenus limités et très peu de temps disponible pour pouvoir les augmenter avec des petits jobs étudiants.


Contactez-nous

   Obtenir plus d'informations
Investir dans une résidence
Vendre dans une résidence
Archives

Recherche